Stratégie de communication digitale

En raison d’une baisse des ventes, d’activité, de notoriété, de visibilité ou de perte de part de marché, certaines entreprises ou certaines marques mettent en place de nouvelles stratégies de communication afin de se relancer. Les grandes entreprises du monde ont aujourd’hui une stratégie commune afin de se développer. Ce sont les 3 grandes tendances de transformation du monde : la globalisation, la digitalisation et la responsabilisation.

Certaines entreprises cherchent à digitaliser leurs employés comme le groupe BPCE qui a lancé sa Digital Week en octobre 2014. L’objectif de cette manifestation est de sensibiliser les collaborateurs aux innovations digitales et ainsi découvrir, comprendre et s’approprier les problématiques liées à l’innovation et à la transformation digitale dans les entreprises.

L’Oréal a lancé la 1ère édition digitale de son Rapport d’Activité en 2014. Cette plateforme de communication innovante propose une grande richesse de contenus multimédias  parmi lesquels des interviews de dirigeants, des perspectives sur les marchés et des vidéos exclusives dédiées aux innovations et aux marques.
Le groupe de cosmétique, a même investit dans une application mobile qui informe ses actionnaires et investisseurs sur des prises de décisions en direct.

On a pu assister depuis les années 2010 à un nombre grandissant d’entreprises qui se sont mises à acheter de l’espace publicitaire sur internet notamment en publicité vidéo sur Youtube ou des encarts sur des sites comme les marques de voiture ou de parfum.

Les entreprises ne sont pas les seules à utiliser la communication digitale. Des patrons de grandes multinationales se lancent à l’assaut du numérique et notamment pour améliorer leurs relations avec les clients avec qui ils peuvent échanger librement et dans un langage plus détendu. Ils s’inscrivent désormais sur les réseaux sociaux et partagent des informations privilégiées avec les fans. Il existe même un classement #DigitalBosses qui recense les dirigeants d’entreprises les plus influents sur le web. C’est Mathieu Gallet (PDG de Radio France) qui s’est hissé à la première place de ce classement en 2015 avec plus de 15 000 followers. Mais on retrouve également Dominique Delport (Havas Média), Denis Olivennes (Lagardère) et Pascal Nègre (Universal Music).

Les chefs d’états sont aussi influents sur internet. 900 000 personnes suivaient François Hollande sur Twitter et 500 000 sur Facebook le plaçant à la 18ème place mondiale du classement de popularité sur les réseaux sociaux. Barack Obama avec plus de 55 millions de followers est largement en tête d’un hit-parade sur le nombre d’abonnés des chefs d’Etat ou de gouvernement. Le Britannique David Cameron est 17e, l’Espagnol Mariano Rajoy est lui 22e. Même si internet est censuré en Turquie, le président Erdogan se classe en troisième position avec près de 6 millions d’abonnés sur Twitter après le Premier ministre indien qui lui atteint les 10 millions de followers. On retrouve enfin le pape François à la quatrième place et tente d’échanger avec plus de 2 milliards  de chrétiens dans le monde.

Les célébrités elles aussi explosent les compteurs sur les réseaux sociaux et affichent des records de fidélité. Sur Facebook, Christiano Ronaldo et Shakira ont plus de 100 millions de fans, Eminem plus de 98 millions. Sur Twitter, c’est Katy Perry qui l’emporte avec plus de 55 millions de followers suivit par la chanteuse Taylor Swift. Mais en troisième place c’est le président américain Barack Obama avec plus de 45 millions de followers qui monte sur le podium.

Les villes aussi cherchent à communiquer. La Factory NPA, cabinet conseil en stratégie digitale, a établi le classement des 50 villes françaises les plus actives sur le Web. Clermont-Ferrand est à la 8ème place avec plus de 12 000 abonnés sur Tweeter et plus de 70 000 fans sur Facebook. En première place sans surprise, Paris survole les autres villes en termes de communication digitale avec plus de 2,4 millions de fans sur Facebook et plus de 500 000 followers sur Twitter.

Article rédigé par : Adrien COUSSONNET

By | 2018-05-22T18:02:56+00:00 mai 14th, 2018|Communication, Digital|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment