• Agence Start It Up

Storytelling et produits : toute une histoire

Le « storytelling » est littéralement le fait de raconter une histoire à des fins de communication. Dans un contexte marketing, le storytelling est le plus souvent le fait d’utiliser un récit, une histoire dans une communication publicitaire. C’est un moyen de transmettre un message d’une manière divertissante et plus facilement mémorisable par le public. Les histoires permettent de capter l’attention des auditeurs et ont la faculté d’ancrer plus profondément un message et surtout plus durablement. Le fait qu’une histoire englobe un message est en réalité un moyen mnémotechnique fort. Car même s’il ne se rappelle pas forcement le message clé, l’histoire, de par son scénario méthodique, le lui remémorera. Le terme anglais de storytelling est généralement traduit en français par celui de communication narrative.

L’année de l’histoire à raconter : 2016 a été l’une des années pendant laquelle la stratégie marketing de création de contenu racontant une histoire a été extrêmement exploitée par les marques. Et ce n’est pas surprenant.

La campagne Kickstarter de Zack Danger Brown, lancée en 2014, en est le plus bel exemple. Le projet de crowdfunding un peu farfelu engagé par cet américain qui avait demandé symboliquement 10 $ pour faire de la salade de pommes de terre a réussi paradoxalement à lever finalement plus de 55 000 $. Et ce qui a été un élément déclencheur de ce succès c’est la puissance et le véritable pouvoir de la narration.

Ce n’est pas le projet qui a séduit les investisseurs mais l’humour et l’histoire insolite de cet habitant de Columbus, dans l’Ohio. Les gens ont contribué, non pas par nécessité ou désir de salade de pommes de terre, mais simplement parce qu’ils avaient envie de faire partie de cette histoire pour le moins originale et ainsi de contribuer à ce projet qui a fait un buzz incroyable. La plupart des contributeurs ne se souviendront pas du nom de la personne qui a commencé cette campagne de récolte de fond, mais ils se rappelleront de la «salade de pommes de terre ». C’est le pouvoir de la narration !

Une autre anecdote concerne Coca-Cola. La marque américaine a fait le buzz en proposant à leurs clients de partager une campagne pendant laquelle le public devait se procurer une bouteille de Coca-Cola pour l’offrir à un ami sur laquelle le nom de celui-ci était imprimé. Il ne s’agissait pas de raconter au public une histoire. Il s’agissait de donner au public la possibilité de raconter leur propre histoire à laquelle d’autres personnes pouvaient participer.

Essayons de comprendre

Le storytelling fonctionne pour n’importe qui, pour n’importe quel sujet, n’importe quel domaine (culture d’entreprise, publicité, sport, communication gouvernemental (exemple de la campagne sur la sécurité routière)). Cette multitude est très riche et prouve la polyvalence de cette tendance de marketing de contenu. La mission des entreprises utilisant la narration comme un outil de marketing est d’aider les clients à relier les histoires qu’ils racontent aux avantages de leurs produits. Raconter des histoires qui ne sont pas liées à une marque ou à une offre unique divertira, mais ne transformera pas le spectacle en acte d’achat. Le storytelling doit mettre en avant le fait qu’une marque va faire vivre une nouvelle expérience à ses clients.

Un des avantages fort de cette technique est qu’elle peut être utilisée comme une stratégie de marketing par les entreprises et les entités de toutes tailles et qu’hormis une pointe d’imagination et un grain de créativité elles n’imposent pas les besoins de grosses sommes d’argent.

La richesse et la puissance des réseaux sociaux permettent une fois le contenu créé de le partager librement, de façon virale et à moindre coût. Des vidéos longues sur Facebook, des petites animations sur Instagram, la création de mini-séries sur Vimeo ou Youtube et même l’utilisation de « brandStories » (storyteling autour d’une marque) pour intéresser les clients potentiels et fidèles. L’histoire d’une marque n’est plus limitée ni contrôlée par les médias et la publicité. On dirait même que cela a été complètement renversé. Les médias classique n’ont plus du tout la maîtrise de la communication des marques et des entreprises. Ce sont les clients qui la gèrent.

Une multitude d’entreprises ont rapidement saisi le créneau et ont basé leur business model sur le conseil et la création de contenu autour du storytelling et du brandstory afin d’aider une marque à développer son histoire et de l’exploiter pour améliorer son image.

Narrer pour communiquer

Ainsi, la narration est à la fois un moyen puissant et intéressant pour communiquer. Les histoires sont illustratives, faciles à mémoriser, et permettent à toute entreprise de créer des liens émotionnels plus forts avec ses clients. Une bonne histoire facilite et encourage les gens à transmettre un message. Il stimule le bouche-à-oreille. Ce n’est pas ce que vous voulez dire qui importe. Il s’agit de ce que vous voulez que votre public se souvienne et qu’il souhaite par conséquent partager.

Le storytelling est devenu un axe de développement de l’image des marques incontournable aujourd’hui.

Comme le dit Simon Sinek : « les gens ne croient pas en ce que vous faites mais en ce que vous croyez ». Et ce que l’on croit se narre.

Article rédigé par :  Adrien COUSSONNET

By | 2018-05-22T18:04:45+00:00 mai 14th, 2018|Marketing|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment