5 astuces pour optimiser le référencement - 18 juin 2020

L’optimisation d’un site est devenu très important ces dernières années. En effet, les recherches google représentent 20 milliards de visites par jour. En tout, 130 000 milliards de pages sont indexées par Google. Vous vous livrez alors dans une guerre sur internet : le référencement de votre site. En général, les sites les plus visités les dix premiers sites. Sur ces dix premiers résultats, les trois premiers sites sont les plus visités. En effet, le 1er site référencé représente, selon un sondage, 33% des clics sur ordinateur. Le 2ème site représente 15,6 des clics sur ordinateur et la même chose sur mobile. Enfin, le 3ème site représente 10% des clics sur ordinateur et la même chose sur mobile.

SEO ou SEA ?

Autrement appelé référencement payant le SEA (Search Engine Advertising) consiste à acheter des mots clés sur AdWords (la régie publicitaire de Google) pour positionner son site en haut de page pendant un temps limité sous forme de liens sponsorisés. Ce référencement est facilement reconnaissable par la mention « annonce » qui accompagne la page.

Au contraire, le SEO vise la même chose, mais pas par les mêmes moyens – sans verser d’argent à Google. C’est pour cela qu’il est plus communément appelé le référencement naturel au contraire du SEA qui est un référencement publicitaire. Ce référencement consiste donc à augmenter le trafic qualifié d’un site en améliorant sa visibilité, sa compréhension et son accès.

Parce que Google est le moteur de recherche le plus utilisé au monde. Ses parts de marché oscillent entre 75 et 95 % en fonction des pays : en France, plus de 93 % de la population des internautes utilisent ce moteur de recherche en priorité.

Travailler son référencement naturel, c’est donc se donner toutes les chances de rendre ses pages web visibles aux yeux des internautes.

 

  1. Définir ses cibles, ses objectifs et son contenu

 

Le contenu tient une place majeure dans le référencement de sites puisqu’il permet d’indiquer ce dont vous parlez aux moteurs de recherches et aux internautes. Cependant, Google recommande d’écrire non pas pour son robot, mais pour l’utilisateur qu’il place au centre de ses intérêts.

Généralement, le référencement repose aussi sur le contenu. Pour cela, il faut que les texte suive un lien logique, il ne En général, la recommandation porte aussi sur la structuration du contenu : il faut que le texte suive un lien logique. Il est également utile d’avoir en tête qu’il ne faut pas bourrer le texte de mots-clés, mais les choisir à bon escient et les placer au bon moment.

Il existe tout un tas de règles en matière de rédaction optimisée pour le SEO : avoir des pages de qualité qui respectent le nombre de mots minimum prescrit par Google (environ 600) voire même le dépasser etc… Les différentes règles répertoriées en matières de rédaction permet de générer du trafic !

L’équation est simple à énoncer : bon contenu = référencement naturel = trafic qualifié. Un contenu de qualité est un contenu qui va être aimé, compris et partagé. Il s’agit donc de comprendre ce qu’aiment les utilisateurs de votre site. Il faut aussi diversifier les formats. Faire des vidéos courtes par exemple.

 

 

  1. Optimiser le SEO

 

En 2020,  la fonction d’optimisation de SEO a commencé à changer. En effet, l’optimisation d’un SEO change régulièrement. Google présente également plus de 200 conseils pour réussir l’optimisation de votre site web. Mais voici certains points que vous devez connaitre pour réussir votre SEO cette année :

 

  • Mobile first : Google, sait bien que nous recherchons de plus en plus avec notre smartphone, pour trouver des informations. Pour s’adapter à cette pratique et proposer des résultats de recherche de plus en plus pertinents, une nouvelle méthode d’indexation a donc vu le jour : L’indexation mobile first. En effet, en 2017, dans le monde, l’utilisation web du mobile a pour la première fois dépassé celui des ordinateurs.

 

  • Passage au HTTPS : La présence du HTTPS dans l’adresse d’un site est quelque chose de bien vu par Google, puisque ce dernier encourage sa mise en place. Mais il s’agit aussi d’un critère de sûreté pour les internautes. Pour accroître vos chances d’apparaître dans les résultats, vous devez donc vous doter de l’un des fameux certificats permettant de passer votre site en HTTPS.

 

  • Géolocalisation des posts : Déclinaison du référencement naturel Google, le référencement local vise à se positionner en réponse à une requête localisée, généralement accompagnée d’un nom de ville. L’objectif est de toucher des clients locaux au moment où ils cherchent des renseignements sur un service ou un produit. Le saviez vous ? 25 % de l’ensemble des recherches effectuées sur Google ont un caractère local.

 

  • Recherches vocales : La recherche vocale gagne de plus en plus de terrain. D’après Google, en 2019, le vocal représente près de 20% des recherches. Il faudra donc s’adapter à cette évolution. L’enjeux est de réaliser des optimisations orientées à la fois sur des requêtes courtes (pour la recherche mobile notamment), mais aussi sur des mots-clés.

 

  1. Responsive design

 

Le responsive design, ou site web adaptatif,  consiste à développer un site web qui va s’adapter à l’appareil avec lequel l’internaute se connecte. Le responsive design a été développé ces dernières années pour répondre à la réalité de l’augmentation du trafic sur les appareils mobiles. En effet, Les appareils mobiles comme les tablettes, téléphone, ipod, etc.. n’ont pas les même taille d’écran. Ce changement dans le processus du web design permet d’afficher une page web de manière optimale. Développer ce type de site web permet d’augmenter le trafic via des appareils mobiles.

  1. L’utilisation des mots clés

 

Le choix des mots-clés dépend de votre secteur d’activité et de vos besoins.

Les mots-clés sont sélectionnés en fonction de leur popularité (le nombre de fois où ils ont été requêtés par des internautes) et de leur concurrentialité.

S’il est difficile de se positionner sur des mots-clés génériques dans certains secteurs, le référencement naturel sur des mots-clés « longue traîne » peut s’avérer plus facile – et générer un trafic plus qualifié. De nombreux outils permettent de choisir ses mots-clés, notamment l’outil de planification des mots-clés Google.

  1. Mettre en place des actions correctives

 

L’interprétation des résultats et la mise en place d’actions correctives impliquent une maîtrise de l’ensemble des outils statistiques, à commencer par Google Analytics et Google Search Console.

Google Analytics vous permet d’obtenir les informations suivantes sur une période donnée et de comparer deux périodes :

  • Le nombre de visites sur une période et le nombre de visiteurs uniques
  • Le pourcentage de revisite
  • Le taux de rebond
  • La provenance de votre trafic
  • Des mots clés qui génèrent un trafic organique

 

Google Search Console permet de :

  • Contrôler l’indexation de vos pages,
  • Consulter les requêtes tapées par les internautes,
  • De connaître votre positionnement moyen sur vos mots clés,
  • De visualiser vos backlinks

 

Cette liste non exhaustive de fonctionnalités fait de Google Search Console un outil incontournable pour les experts SEO quand on souhaite à la fois interpréter des résultats et mettre en place des actions correctives.

En conclusion :

  • Définissez vos cibles, vos objectifs, et gardez en tête que le contenu que vous allez partager est un point d’ancrage pour la suite de votre référencement.
  • Optimisez votre SEO grâce au « mobile first », à la géolocalisation de vos posts, et au développement de vos recherches vocales.
  • Pensez au « responsive design », qui permettra à votre audience de consulter vos sites/blogs sur n’importe quel support.
  • L’utilisation des mots clés est très important dans le référencement : réfléchissez y bien.
  • Pensez aux actions correctives.

 

Anaïs GIROT

Start It Up est une agence Social Media, spécialisée dans les réseaux sociaux

Nous accompagnons les entreprises qui souhaitent se lancer, se développer ou performer sur ces canaux de communication. Nous apportons une expertise à la fois sur l’aspect stratégique, opérationnel avec nos community managers, gestion des campagnes publicitaires (social Ads), jeux concours ainsi que le Social Selling (utiliser LinkedIn pour développer son business). Pour nous, la réussite des entreprises passera par la compréhension des usages, la communication, l’optimisation de l’expérience client, l’innovation et le marketing digital. Travailler avec Start It Up, c’est collaborer avec une agence 100% social media et 100% Digital Native !